La Fonderie Horne de Glencore a rendu public son plan d’action détaillé pour réduire ses émissions. Les grandes lignes avaient été présentées aux médias en décembre dernier, mais l’accès au rapport complet avait alors été refusé. L'entreprise soutient aujourd'hui que c'était pour laisser le temps au comité interministériel d'analyser le plan avant qu'il soit connu par tous.

Source : ICI Abitibi-Témiscamingue

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

Le chef de la direction de Sayona Québec, Guy Laliberté, a dû faire face à la critique lors de sa présentation devant les membres de l’institut canadien des mines (ICM) d’Amos le mardi 14 janvier. Malgré un discours et des présentations beaucoup plus claires que ce que nous avait habitué l’entreprise, les inquiétudes sont encore vives pour une partie de la population.

Source : MediaT

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

Si Nemaska Lithium a été incapable de boucler un financement afin d'achever son projet de mine et d'usine de transformation, c'est notamment parce que son bailleur de fonds n'aimait pas sa structure de capital, estime le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon.

Source : ICI Mauricie Centre-du-Québec

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

Il n’y a pas que les actionnaires de Nemaska Lithium, parmi lesquels figure l’État québécois, qui risquent d’essuyer des pertes si l’entreprise actuellement à l’abri de ses créanciers ne parvient pas à relancer ses activités, étant donné qu’elle traîne des créances d’environ 161 millions.

Source : Le Devoir

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles