L’an dernier à pareille date, c’était le grand départ du projet Les Migrateurs miniers, permettant autant aux finissants une intégration plus rapide au marché du travail qu'aux entreprises de répondre à leurs besoins criants de main-d'œuvre. Dans la dernière année, 20 finissants âgés de 18 à 30 ans étaient en poste dans diverses entreprises du secteur minier un peu partout en province pour une durée de 26 semaines et d'autres y resteront de façon permanente. Parmi ces finissants, on y comptait notamment des mécaniciens, des foreurs, des opérateurs, un ingénieur et une géologue.

Le programme propose plusieurs avantages aussi bien pour les finissants que les entreprises qui y participent. Dans un premier temps, le directeur du projet, Guy Auger, avait pour objectif d'identifier parmi certains domaines d'études prisés par les entreprises, touchés par la pénurie de main-d'œuvre, des candidats de qualité ayant déjà un intérêt pour notre industrie. Le programme prévoyait des fonds pour toutes les démarches de sélection et d'évaluation des candidats potentiels (vérification des antécédents judiciaires, accompagnement dans le processus d'obtention du permis général d'explosifs, remboursement des frais de déplacement pour la réalisation d'entrevues, etc.).

Un autre avantage plus qu'intéressant pour les entreprises, le programme couvrait aussi les frais reliés à l'obtention de la formation modulaire du travailleur minier si l'emploi visé l'obligeait. Puis, l'entreprise recevait une aide financière salariale durant les 26 semaines du soutien à l'emploi.

La nouvelle phase d'embauche de 20 candidats est maintenant commencée. Si vous êtes intéressés, communiquez avec Guy Auger par téléphone au 819 690-7008 ou par courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..